Avec “Gang Naturiste” de Charlotte Fever, les bikinis se dérobent

Ce qui est drôle avec la scène française, en ce moment, c’est qu’elle a le chic pour nous amener là où on ne l’attendait plus. Charlotte Fever fait justement partie de ces groupes dont le calibrage pop n’entame en rien la qualité du projet musical, comme en atteste la perle fiévreuse Gang Naturiste.

Un chalet au bord de l’océan, une bande d’amis réunis autour d’un repas. Tandis que résonnent les premières notes, l’ambiance s’éloigne clairement du traditionnel combo lait de poule-guimauves grillées pour atteindre un choc thermique des plus déroutants…

De leur EP sorti fin 2018, on retient des voix lascives, des mélodies envoûtantes portées par une section rythmique chauffée à blanc, des nappes de synthés rêveuses et même des balafons…On progresse à flux tendu, depuis le suspense insoutenable de Fever en passant par l’affranchi Crève, jusqu’au climax spatial de Tapage.

charlotte-fever-musique
Crédit : Marine Chapon

Cassandra et Alexandre ont créé un projet ambitieux et efficace, nourri d’inspirations telles que Polo & Pan, La Femme, Sébastien Tellier, portant haut les couleurs d’un univers cinématographique et lumineux.

Par égard pour nos sensualités, Charlotte Fever agit comme un baume sur nos platines, avec la juste dose de stupre, de moiteur et de langues étourdies.

Charlotte Fever, EP (Baguette Publishing)

Illustration couverture : Anna Wanda Gogusey

Leave a Reply

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑

%d bloggers like this: