DeSaintex casse les codes avec “Barricadé”

DeSaintex est une énigme. On ne l’a pas vu venir, ce Barricadé là, avec sa voix rauque de mec qui a déjà vécu cent, mille vies. Musicalité minimaliste, flow désabusé, l’auteur-compositeur détache assonances et dissonances avec une délectation toute de désinvolture et de mutinerie.

desaintex pochette ep je crois je vois

Son EP « Je Vois, Je Crois » (sorti en 2018) se déroule comme une palette d’ambiances tout en contrastes : avec Barricadé, on bat la cadence, frénétique, un peu boudeur, défait par tant de sentiments mêlés ; ce nouveau clip de DeSaintex offre à voir de la terre à mains nues, une atmosphère de polar champêtre imprimée à même la peau d’un personnage en lisière du monde. Une touche électro sur une bedroom pop hors cadre.

Autodidacte assumé (il a appris le piano sur YouTube), DeSaintex a voyagé (à Berlin) et s’est forgé un univers avec notamment Le Petit Prince, Erykah Badu, Neil Young, Keith Jarett et The Strokes sous le coude, sans compter le side-project dont il est membre, l’envoûtant Al Maari.

L’aquatique Sous les cocos ramène à un souvenir de vacances piégé sous une pile de photos jaunies, tandis que Je vois, je crois balance son flow en une simplicité de façade. On réécoute juste pour être sûr.e, et, peu à peu, on prend goût à l’expérience (irrésistible Fedex).

Avec un son pareil, DeSaintex ne cherche pas à se faire aimer, plutôt à enrichir nos paysages intérieurs de sa rêverie énigmatique et déstabilisante. A prendre, ou à laisser.

“Barricadé” EP Je vois, Je crois – DeSaintex

En savoir plus : https://www.facebook.com/desaintexmusic/

Crédit photo : Cédric Boulanger

Leave a Reply

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑

%d bloggers like this: