• La une

    Le pain quotidien

    Elle a enfin réussi sa première miche. Personne ne pourra lui ôter cette victoire, aucune critique, pas de moue dubitative. Elle l’a modelée de tous ses doigts boudinés par l’exercice répété du pétrissage depuis près de trois mois. Elle l’a donc vaincue, son angoisse de la farine (semi-complète). Adieu, les sueurs froides en pleine nuit, réveil brutal pour un oubli de levure boulangère, ou pour une température de pousse pas assez tiède, au fond du four, la cuisine toujours en état de siège permanent. Elle a fini par s’accoutumer à la compagnie de ses ustensiles de cuisine, elle qui n’a jamais supporté le moindre rapport de proximité avec un mixeur…

  • La une

    Le monde d’après

    Presque dix minutes qu’il s’acharne sur la sonnette de l’immeuble, déchirant la quiétude de son exil confiné. Elle pourrait lui ouvrir, songe t’elle depuis son poste d’observation (sa terrasse, tenant plus du boudoir que d’un espace de verdure savamment aménagé ). Il a l’air si fier, le pauvre, avec son t-shirt blanc, son chino fraîchement repassé et ses Birk élimées, qu’elle se sent presque coupable. Mais, avec son placard à provisions débordant de victuailles, ses abonnements à des plateformes musicales et de films, sa bibliothèque pleine à craquer, elle n’ose pas lui annoncer qu’elle a décidé d’annuler le reste de l’année à venir. Rien que ça. Elle mord dans une…

  • La une

    Le dernier verre

    Des mois que je fantasme cet instant : fin de soirée, tout le monde est un peu échaudé par les tournées de bières et de cocktails acidulés. Je note son regard posé sur moi, intense, illuminé un bref instant par la flamme de son briquet chromé. Qu’est ce qu’il peut être beau, figé au milieu du tumulte nocturne. Je me prépare à partir, ou plutôt, je m’agite sur ma chaise en espérant attirer son attention. Tournée de bises générales, y compris au vigile du bar qui ne me connaît pas et me constate d’un air suspect, alors que j’attaque sa deuxième joue, mal assurée sur mes compensées de huit en raphia.…

  • La une

    [J’ai testé pour vous] Tomber amoureuse

    A force d’être agressée physiquement par des posters géants Meetic, d’être l’objet de dîners avec « invité surprise » (il suffit de visualiser l’enfant qu’auraient pu avoir Edward aux mains d’argent et le chanteur de Slipknot pour identifier le prétendant qu’on m’a réservé…non, imaginez juste le chanteur de Slipknot, en fait) de me sentir paria à ma propre fête d’anniversaires où même la salière et le poivrier sont assortis, de constater que mon chat était dans une relation stable en trouple avec la siamoise borgne du 6ème et le chartreux mythomane du 1er,  j’ai décidé, moi aussi, de tenter ma chance au grand bingo du love. D’office, j’ai éliminé l’étape Tinder. Bien…

  • La une

    Bas les masques

    via GIPHY   Oui, ses prières avaient enfin été entendues. Des rencards foireux aux blagues contenues, des mecs aux préliminaires dignes d’une autopsie dans NCIS, tous ces grands moments de solitude trouvaient enfin, enfin ! un heureux dénouement. C’est à la faveur d’un anniversaire costumé qu’elle l’avait rencontré. Son total-look Reine des Neiges l’avait tout de suite charmée…ou était-ce plutôt sa manière de lui proposer une tartine de houmous, un bout d’olive noire coincé entre les dents ? Très vite, ils s’étaient mis à injurier chacun des personnages de Dora l’exploratrice, comme ça, d’instinct. Ils avaient critiqué la mode des carreaux, les hipsters dans leurs triplex à Montreuil ou Pantin,…