Au mieux

On essaie tous de faire au mieux

On mange équilibré
On se brosse les dents trois fois par jour
On prend des nouvelles de ceux qu’on aime
On apprend de ses erreurs
On s’enrichit en écoutant
On s’efforce d’apprécier sa propre compagnie
On prend les escaliers plutôt que l’ascenseur (fichue claustrophobie)
On se répète des affirmations positives
On fait du vélo, beaucoup de vélo
On se guérit de la viande
On prend soin des plus fragiles
On respecte les anciens
On protège ses enfants
On se fie à ses serments, même si on a changé, même si on n’y croit plus
On chérit sa routine

On essaie tous de faire au mieux

Parfois, on tombe amoureux de cette personne, jamais la bonne, jamais libre
Parfois, on s’endort auprès de celui qui n’est plus vraiment raccord avec ce que l’on est devenu
Parfois, on parvient, pas à pas, à passer outre la peine (fichue amitié)
Parfois, l’ego devient cet hôte indésirable qui vide les derniers verres
Parfois, l’effacement des notions de bien, de mal n’est qu’une transgression délicieuse de plus, comme une orgie de fromage
Parfois, on se complaît dans ce qui nous abime (la vérité, après tout…)
Parfois, on ne distingue plus la lumière sous la suie des jours
Parfois, même sourire semble être une case de plus à cocher

Alors, on essaie de faire au mieux
Chaque jour un peu plus
Chaque nuit un peu moins

On griffonne des tentatives
On bafouille des moments de grâce
On étire des mondes
On connecte des sensations fibreuses
On savoure le flou
On déploie les errances

On fait au mieux

au
.
mieux

Leave a Reply

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑

%d bloggers like this: