• La une

    Tellement!

    Je vais tellement sur Facebook que j’aimerais être payée pour ça.. Je vais tellement sur Twitter que je cherche désespérément un oiseau bleu lorsque je fais une citation marrante. Je vais tellement sur Tinder que lorsque je croise un garçon, j’essaie de le faire glisser à gauche pour parler à celui assis juste derrière lui. Je déteste tellement le nouveau slogan Meetic que je n’ai qu’une envie, me poster devant un de leur panneau publicitaire du RER A et crier aux usagers: “arrêtez de m’attendre, et VE-NEZ!” J’entretiens une relation tellement intime avec mon IPhone que j’arrive à m’engueuler avec Siri, parfois. Souvent. J’utilise tellement Messenger qu’à table, j’envoie un…

  • La une

    “Ma copine est cultivée, moi pas. Que faire?”

    Le jour où vous l’avez rencontrée, rien ne laissait présager une telle mésaventure. Elle riait de toutes vos plaisanteries, même de celles dont l’intrigue se situait entre la braguette et la doublure du caleçon. Elle était restée sereine lorsque vous aviez ronflé au cinéma, supportait avec classe vos copains rasoirs. Pourtant, le jour où vous avez découvert la terrible vérité, tout a basculé. Vous aviez proposé de flâner au Centre Pompidou. Vous détestiez ce lieu, mais ravi de vous moquer de ces prétentieux artistes contemporains, capables de bailler contre une toile, puis de la vendre pour 20,000 euros à un collectionneur danois, l’intitulant « le sommeil de l’homme invisible ». Vous retrouvez…

  • La une

    Six indices qui prouvent que vous êtes vraiment en couple

    Vous l’avez voulu. Vous avez écumé tous les bars à la mode, les anniversaires d’amis d’amis de votre ex-colocataire. Vous avez pleuré toutes les larmes de votre corps devant « Sex & the city », jeté des canettes de Coca Zero à la face de ce fichu Mister Big qui, décidément, ne comprend rien aux femmes. Vous avez accepté de rencontrer les candidats à la corde au cou ayant réussi le casting de vos parents et meilleurs amis…et regretté aussitôt d’avoir acquiescé pour un tête-à-tête avec ledit prétendant (vos proches pensent encore que vous privilégiez l’intelligence au physique, ahaah!). Dans cette marée de déception, vos fidèles destriers, un pot de glace Ben…

  • La une

    Boulets, mode d’emploi

    Ici, on parle beaucoup de rencontres, de regards impromptus à la faveur d’une tiède soirée d’été. Mais qui songe à tous ces grossiers personnages qu’il a fallu écarter, ces hommes de mauvaise vie qui, gourmette bien en valeur, ont osé croiser votre chemin, sans aucun respect pour votre espace vital ? Oui, il est temps de rendre justice à tous ces instants où l’on a douté de soi, se reniflant la manche, à la recherche d’une odeur anormale qui pourrait justifier l’attraction des goujats vers nous. Portraits choisis : 1. L’über-isé : Son temps est précieux. Bien plus que vous, d’ailleurs. A peine rencontrés, vous vous retrouvez sous sa couette. C’est…

  • La une

    Le come-back du gentleman n’attend pas

    Du sentiment amoureux, de la rencontre et des fissions qu’elle provoque, on en parle souvent, chez les Gens Pressés, et avec quel intérêt ! Il s’agit d’un des rares instants où toute personne se retrouve face à son destin, vulnérable et pourtant déterminée, hésitante et s’exprimant sans détours. Elle avance, la belle âme, vers l’objet de ses aspirations, et rien ne la freine, tout la projette, bien au contraire, vers cette dimension rêvée : échanger, enfin, avec l’élu(e) ! C’est malheureusement là que la maladresse de l’homme 3.0 complique tout. Plus de fleurs, plus de boîtes de nougats laissées sur le bureau, à la pause déjeuner, de mots doux dans la boîte aux…

  • La une

    MODE HOMMES : une dernière chemise rose, pour la route?

    La chemise rose porte en elle un impact particulier auprès de ceux qui y sont confrontés. Replaçons-nous, pour ce faire, dans un contexte fantasmé. Vous avez été convié(e) à l’une de ces crémaillères où les verrines pois gourmands-saumon succèdent à des ballons de vin rouge un peu acide. Le volume sonore s’élève d’heure en heure, à mesure que les convives sombrent dans une ivresse tout en retenue et citations de Tristan Tzara entre deux bouchées de tzatziki. A bout de souffle, les tympans étourdis par ”Last night the DJ saved my life” et autre ”Danse des canards”, vous vous dirigez vers le balcon. C’est là que vous l’apercevez. Sa barbe…