• La une

    Femmes la nuit

    Elles aiment danser et boire. Ou alors, boire, puis danser. C’est comme cela depuis toujours : dès le mercredi soir, elles enfilent les robes les plus courtes possibles, des combinaisons aux échancrures effarantes, s’enroulent dans leurs éternels trench-coat, et s’engouffrent au Kiss, le bar de leurs instants dérobés à leurs semaines de marathoniennes de bureau. La première qui arrive commande pour les autres : parmi elles, prof de taï-chi/nutritionniste/influenceuse, thésarde survoltée, avocate pour qui la vie privée commence à 22h, artiste pour qui la nuit est le début de la journée, cdd-tiste en reconversion, chômeuse émergeant de la torpeur de sa culpabilité de candidate en pantoufles, unanimement éreintées à l’idée…

  • Le son

    “Traffic Lights” de Victor Solf : balade nocturne

    Ce qui me bouleverse toujours, en matière de musique, c’est la manière dont celle-ci parvient à s’installer au bon moment dans ma vie. Pourquoi aujourd’hui, pourquoi cet instant-là, alors que la pluie claque contre les vitres de mon appartement, et que le meilleur choix possible semble de me confronter à mon canapé, dans une lutte perdue d’avance ? Traffic Lights est de la veine de ces titres qui s’impriment pour toujours dans nos instants intimes parce qu’il porte en lui toute cette pulsion, cette espérance indicible, aussi déterminés qu’incertains que nous sommes à revêtir nos frêles armures, prêts à affronter les défis vers lesquels nous portent nos petits cœurs vaillants. Dans…

  • La une

    Dimanche, 14h

    Ses mocassins vernis sont prêts, son cartable aussi. Il n’est que quatorze heures, en ce dimanche après-midi. L’air est encore très doux, quelques papillons blancs parsèment l’horizon comme autant de perles nacrées flottantes. Un fort parfum de pommes cuites gagne le salon, où elle se réfugie les jours entre parenthèses tels que celui-ci. Ces jours durant lesquels rien ne semble plus envisageable, sinon faire place nette pour le lendemain. Depuis le réveil, elle ne songe qu’à cela : nouvelles têtes, nouveaux lieux. Elle a envisagé tous les itinéraires possibles, mais, rien n’y fait, le lieu où elle se rend est irrémédiablement lointain. Elle s’est préparé une playlist pour le chemin : juste…

  • La une

    Au mieux

    On essaie tous de faire au mieux On mange équilibré On se brosse les dents trois fois par jour On prend des nouvelles de ceux qu’on aime On apprend de ses erreurs On s’enrichit en écoutant On s’efforce d’apprécier sa propre compagnie On prend les escaliers plutôt que l’ascenseur (fichue claustrophobie) On se répète des affirmations positives On fait du vélo, beaucoup de vélo On se guérit de la viande On prend soin des plus fragiles On respecte les anciens On protège ses enfants On se fie à ses serments, même si on a changé, même si on n’y croit plus On chérit sa routine On essaie tous de faire…

  • La une

    Le dernier verre

    Des mois que je fantasme cet instant : fin de soirée, tout le monde est un peu échaudé par les tournées de bières et de cocktails acidulés. Je note son regard posé sur moi, intense, illuminé un bref instant par la flamme de son briquet chromé. Qu’est ce qu’il peut être beau, figé au milieu du tumulte nocturne. Je me prépare à partir, ou plutôt, je m’agite sur ma chaise en espérant attirer son attention. Tournée de bises générales, y compris au vigile du bar qui ne me connaît pas et me constate d’un air suspect, alors que j’attaque sa deuxième joue, mal assurée sur mes compensées de huit en raphia.…

  • belvoir ep incendies
    Le son

    BELVOIR, le groupe que tu aurais voulu monter

    On continue l’exploration de cette scène française qui nous plaît, aride, abrupte, sans aucun égard pour le consensus, avec un groupe de parisiens monté à Bristol. Il y a une tourmente brillante dans le titre Les Incendies, extrait du premier EP du groupe Belvoir, une odeur de bois fumé. La gorge brûle, les yeux pleurent, mais on y va tout de même, pour le chant scandé et les atmosphères luxuriantes qui semblent s’évader d’un cauchemar inavoué de Charles Dickens. C’est pas mal donne à entendre tout ce que notre époque fait de mieux, et confine à prendre crânement son pied sur fond de transe rock. On espère souffler avec A Table…