Au corps de l’été

L'été, je l’attends comme un Graal infini, le couronnement de tous mes efforts de l’année. Parce que cet hiver, les coquillettes-gruyère n’ont pas eu raison de moi, oh non, pire encore, elles m'ont littéralement possédée, me faisant muter en über bonhomme Michelin rose, les poches pleines de Kinder Bready (œuvre du démon), un green-smoothie (pour... Continue Reading →

Une amie

Elle, c’est ton toi rêvé. Elle dit ce qu’elle pense. Elle ose les tenues les plus excentriques. Elle s’octroie le droit au « non », quand cela lui chante. Elle est ton parfait opposé. Où que tu te trouves, tu entends toujours parler d’elle, comme si sa liberté fulgurante devançait chacun de tes pas. On ne tarit... Continue Reading →

Se taire (ou pas)

Quand on s'est retrouvé, je me suis mordu la langue tout en pensant à un canard qu’on gave avant qu'il n'ait pu révéler les Grands Mystères de l’Humanité (tous les canards en sont les gardiens, en avez-vous seulement conscience ?). Me taire, à tout prix. Elle m’a souri, m’a raconté ses misères professionnelles. A peine je... Continue Reading →

Le Front de Libération des Filles Mal Casées

Chez les Gens Pressés, les théories les plus constructives et élaborées, cela circule en permanence. Aussi, en cette nouvelle année, il est temps de se parler franchement, droit dans les yeux, les coudes bien enfoncés sur la table. C'EST QUOI CETTE HISTOIRE DE FRONT? Le FLFMC, on l'attendait sans même le savoir (et le vouloir).... Continue Reading →

Le Son by Les Gens Pressés #1

J'apprécie la compagnie des objets sonores singuliers, de ceux qui donnent du relief à chaque instant du quotidien, lequel muterait soudain en une sorte de clip permanent...oui, j'aimerais vivre dans un épisode de "Glee" le temps d'une journée, mais c'est une autre (longue) histoire... Du coup, voici la toute première vraie bande-son des Gens Pressés:... Continue Reading →

La parenthèse

Enfin seuls! Tu la dardes de ton regard le plus drôlement ténébreux: c'est que tu ferais n'importe quoi pour lui kidnapper un rire. Elle ne te rend pas ta mine enjouée mais tu t'en fiches, elle est parfaite ainsi. Elle somnole paisiblement, et son souffle régulier soulève, dans une rythmique imperceptible, le drap qui repose... Continue Reading →

Clap de fin?

Il fait si chaud, que tu n'arrêtes pas de fixer la fenêtre, espérant qu'un courant d'air glacé la fasse voler en éclat et inonde toute la salle d'une onde rafraîchissante. Il t'a convoquée comme pour un entretien d'embauche, et tu te sens telle une candidate, nerveuse, un brin trop bien habillée pour un simple café... Continue Reading →

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑