• La une

    À poil.

    A quoi ressemblerait une fille canon ? Elle serait sportive, souriante, parfumée, parfaitement lookée ? A quoi ressemblerait un mec canon ? Il aurait la mèche contrôlée, la chemise à la papa aux manches retroussées juste sous les coudes ? Chez les Gens Pressés, c’est chaque jour que l’on essaye de dresser un portrait-robot exhaustif de la moitié parfaite, celle qui nous ferait indiscutablement tourner le menton au premier regard. Il n’y aurait plus les adeptes de Vincent Gallo ou de Jamie Dornan, les groupies de Georgia-May Jager ou de Naomi Campbell, non, juste un archétype enfin dévoilé, qui mettrait tout le monde d’accord… Mais qu’en serait-il de la personne QU’IL NOUS FAUDRAIT ? Comment…

  • La une

    6 conseils pour un parfait rencard avec un parfait con

    Diverses conversations en compagnie des filles merveilleuses qui composent mon entourage m’ont permis de saisir leur inquiétude quant à leur rencontre avec le Prince charmant, elles qui, selon leur dire « n’ont de rencard qu’avec des gros cons ». Histoire de leur faire gagner du temps, les Gens Pressés se sont efforcés d’ébaucher une liste de conseils précieux à leur attention, pour que leur prochain dîner avec l’homme le plus malotru de la planète se déroule dans les meilleures conditions possibles. Non, ne nous remerciez pas. Vous avez réussi à décrocher un rencard, ça, c’est bien ! Mais tandis que vous vous dirigez vers la table à laquelle IL vous attend voilà maintenant…

  • La une

    Boulets, mode d’emploi

    Ici, on parle beaucoup de rencontres, de regards impromptus à la faveur d’une tiède soirée d’été. Mais qui songe à tous ces grossiers personnages qu’il a fallu écarter, ces hommes de mauvaise vie qui, gourmette bien en valeur, ont osé croiser votre chemin, sans aucun respect pour votre espace vital ? Oui, il est temps de rendre justice à tous ces instants où l’on a douté de soi, se reniflant la manche, à la recherche d’une odeur anormale qui pourrait justifier l’attraction des goujats vers nous. Portraits choisis : 1. L’über-isé : Son temps est précieux. Bien plus que vous, d’ailleurs. A peine rencontrés, vous vous retrouvez sous sa couette. C’est…

  • La une

    La bonne fringue, au bon moment

    La fringue, c’est le maquis dans lequel on se réfugie lorsque plus personne ne nous comprend, la tour d’ivoire nous permettant de nous refaire une meilleure mine, un ego tout neuf. Et chaque occasion, aussi minime soit elle, requiert un doigté absolu, histoire de ne pas opter pour une robe blanche le jour du mariage de votre cousine (que celui qui n’a jamais péché de cette manière…). Aussi vous, oui vous qui n’a pas envie de passer pour un désespéré en fin de vie depuis votre rupture, vous qui avez envie de clouer le bec au père de votre moitié, ce post a été écrit pour VOUS. 1) Un filtre…

  • La une

    « Let’s talk about sex»

    Et, à ce titre, rien ne vaut une immersion en terrain inconnu. Du courage. Je m’interroge sur la situation des livres interdits. Entre la section « Développement personnel » et « Naissance », je localise un micro rayon, une colonnade de cent quatre vingts centimètres sur quarante. Une fantaisie face au colossal rayon Régime-minceur et, lui faisant face telle une réponse/une cure, le secteur « Cuisine ». L’ultime pugilat entre bonne chère et mauvaises graisses, un délice de paradoxe. La place semble désertée, juste quelques futures mamans et des chefs de rayon affairés. Pourtant, j’hésite: ne devrait-on pas attendre la bonne rencontre avant de se lancer dans de telles lectures ? Et si cela me renvoyait à…

  • La une

    “Femme qui rit va t’elle (vraiment) au lit?”

      «…et c’est là que j’ai sorti mon nez rouge de ma poche de veste » Eclat de rire de la Belle tant convoitée. Ses dents rayonnent telles les facettes polies du diamant que vous espérez qu’elle souhaitera peut-être que vous lui glissiez un jour au doigt, mais cela est déjà une autre histoire. Elle a la beauté singulière des femmes de goût, rayonne. De ses mouvements exhale l’Ambre de Serge Lutens. C’est celle qu’il vous faut, cela ne fait pas l’ombre d’un doute. Et puis, pierre précieuse ou pas, un coït dans les règles de l’art entre adultes consentants, ce serait déjà très satisfaisant. Pour le moment, vous constatez que…